Appel d’offres 2019

En 2019, IFCAH lance son 9ème appel à projets en partenariat avec l’ ESPE.

Call2019

Plus d’informations sur notre site web.
L’équipe IFCAH

Publié dans Non classé

Projets financés par IFCAH en 2018

Pr Michel Polak (président du conseil scientifique d’IFCAH) a annoncé les lauréats IFCAH 2018 lors de le 57ème rencontre annuelle de l’ESPE (European Society for Pediatric Endocrinology) qui s’est déroulée à Athène (Grèce) du 27 au 29 septembre 2018.

En 2018 IFCAH finance à hauteur de 350 000 € les projets de recherche sur l’hyperplasie congénitale des surrénales. À la suite de son appel d’offres, IFCAH a reçu 14 lettres d’intention. Parmi ces 14 projets, 5 ont été présélectionnés pour être expertisés et auditionnés par le Conseil Scientifique le 18 Juin 2018.

Les Lauréats sont les suivants :

“Pathophysiology and therapeutic challenges of Congenital Adrenal Hyperplasia”, Dr. Gerard Babot, IFCAH and AFM Funding: 150 000 €  (AFM Partnership)

“The epidemiology of congenital adrenal hyperplasia: a nationwide study.”, Dr. Claus Gravholt, IFCAH funding: 100 000 €

“In vivo characterisation of ACTH receptor antagonists.”, Dr. Li Chan (UK), IFCAH funding: 100 000 €

Les résumés des projets financés en 2018 sont disponibles en ligne sur le site web IFCAH.

ESPEAthensv2

Publié dans Non classé

Newsletter IFCAH 2018

Nous avons le plaisir de vous transmettre la Newsletter 2018  de IFCAH.

ImageNewsletter2018

Nous vous invitons à la partager avec vos contacts qui pourraient être intéressés.

En espérant vous compter parmi nos soutiens cette année,
L’équipe IFCAH

Publié dans Non classé

Projets financés par IFCAH en 2017 annoncés le 15 septembre 2017 à Washington

Pr Michel Polak (président du conseil scientifique d’IFCAH) a annoncé le 15 septembre 2017 les lauréats IFCAH 2017 lors du Congrès International d’Endocrinologie Pédiatrique qui s’est déroulé à Washington (USA) du 14 au 17 septembre 2017 et qui a réuni 4 000 endocrinologues du monde entier.

En 2017 IFCAH finance à hauteur de 350 000 € les projets de recherche sur l’hyperplasie congénitale des surrénales. Suite à son appel d’offres, IFCAH a reçu 13 lettres d’intention. Parmi ces 13 projets, 6 ont été présélectionnés pour être expertisés et auditionnés par le Conseil Scientifique le 19 Juin 2017.

Les Lauréats sont les suivants :

“Adrenal stem cells: identification, generation and culture for genetic modification”, Dr Schedl, iBV Nice, France, montant attribué par IFCAH: 120 000 €

“Cell-Based Therapy for the Treatment of Congenital Adrenal Hyperplasia”, Dr Bréault, Boston, USA, montant attribué par IFCAH : 120 000 € (100 000€ AFM)

“A systems biology approach towards the understanding of the pathophysiology of congenital adrenal hyperplasia”, Dr Krone, Université de Sheffield, UK, montant attribué par IFCAH: 110 000 €

Les résumés des projets financés en 2017 sont disponibles en ligne sur le site web IFCAH.

PhotoCongresSiteWeb

Publié dans Non classé

Appel d’offres 2018

En 2018, l ’IFCAH lance son 8ème CFP IFCAH-ESPE 2018 en partenariat avec l’ ESPE.

Plus d’informations sur notre site web.
L’équipe IFCAH

Publié dans Non classé

Newsletter IFCAH 2017

Nous avons le plaisir de vous transmettre la Newsletter 2017 de IFCAH rendant compte de l’activité 2016.

ImageNewsletter

Nous vous invitons à la partager avec vos contacts qui pourraient être intéressés.

En espérant vous compter parmi nos soutiens 2017,
L’équipe IFCAH

Publié dans Non classé

Lancement de l’appel d’offres 2017 de l’IFCAH

Communiqué de presse
3 octobre 2016

Maladie rare surrénale
Lancement de l’appel d’offres 2017 de l’IFCAH

Le Congrès Européen d’Endocrinologie Pédiatrique (ESPE) qui s’est tenu à Paris les 10,11 et 12 septembre dernier, a réuni près de 4000 endocrinologues venus de 105 pays.
L’occasion pour l’IFCAH, (International Fund for research on Congenital Adrenal Hyperplasia), le Fonds de dotation pour la recherche sur l’hyperplasie congénitale des surrénales*, d’annoncer les lauréats de son appel d’offre 2016. Près de 450 000 euros ont été investis dans la recherche sur l’Hyperplasie Congénitale des Surrénales à travers 6 projets ayant pour objectif une meilleure compréhension de la maladie et le développement de nouvelles approches thérapeutiques.
Ce congrès a permis, lors d’une session entièrement dédiée à cette maladie, de souligner l’émergence de traitements innovants, aussi bien, dans la prise en charge du traitement substitutif quotidien, que dans la gestion d’urgence de la crise d’insuffisance surrénalienne aiguë. Pour continuer à avancer, l’IFCAH lance son appel d’offres 2017. Les chercheurs sont invités à déposer leur candidature, avant le 17 janvier 2017, à l’adresse suivante: cfp@ifcah.org
L’IFCAH lance chaque année, depuis 6 ans, un appel d’offres d’un montant annuel de   350 000 €. Depuis sa création en 2010, à Paris, par des parents de malades, L’IFCAH a ainsi financé plus 20 projets de recherche dans le monde pour un montant de près de 2 millions d’euros. Un financement indispensable pour cette maladie génétique rare, avec l’objectif de stimuler la recherche au niveau international, et contribuer à l’émergence de nouvelles thérapeutiques.
L’AFM-Téléthon, partenaire de l’IFCAH depuis 2013, soutient chaque année, à hauteur de 100 000 €, des projets de thérapie génique et cellulaire, stratégies innovantes et prometteuses pour certaines maladies rares.
Par ailleurs, l’IFCAH s’est associé depuis 4 ans à l’ESPE, l’European Society for Pediatric Endocrinology, qui apporte son expertise dans la sélection des projets et relaie la diffusion de l’appel d’offres à l’international.
L’IFCAH est également en lien étroit avec l’Association Surrénales française qui a pour mission depuis 20 ans d’aider au quotidien les personnes concernées par ces pathologies.
Plus d’informations sur http://www.ifcah.com

*L’hyperplasie congénitale des surrénales est une maladie d’origine génétique, liée à un défaut de production des hormones surrénaliennes. Elle touche environ 3 000 personnes en France, dont 50 nouveaux cas par an. Elle est caractérisée, par un défaut de production de cortisol et d’aldostérone, associé à un excès d’androgènes. A la naissance, les déficits en aldostérone et en cortisol entrainent des troubles métaboliques graves qui peuvent menacer le pronostic vital des enfants : déshydratation avec perte de sel, excès de potassium, acidose, hypoglycémie.

Contact Presse : Christine Rougeau : 06 80 44 86 70/ christine.rougeau@ifcah.org

Publié dans Non classé